Deux conférences de la sociologue Christine Détrez à Amiens le 6 octobre 2022 !

1. SEMINAIRE DU CURAPP-ESS, jeudi 6 octobre, 10h30-13h, salle 313 – Pôle Cathédrale

Christine DETREZ, Professeure de Sociologie à l’ENS LSH de Lyon, viendra présenter son ouvrage de sociologie, co-écrit avec Karine Bastide, Nos mères — Huguette, Christiane et tant d’autres — Une histoire de l’émancipation féminine, La Découverte, 2020. Elle sera discutée par Annabelle ALLOUCH, Maîtresse de Conférences en Sociologie à l’UPJV, et Isabelle CHARPENTIER, Professeure de Sociologie à l’UPJV, toutes deux membres du CURAPP-ESS.

2. CONFÉRENCE-PROJECTIONDEBAT, jeudi 6 octobre, 18h-20h, amphi C001 – Citadelle

Comment devenir la fille de sa mère ? Heurs et malheurs d’une transmission

Avec

Christine DÉTREZ

Professeure de sociologie à l’ENS Lettres & Sciences Humaines de Lyon, écrivaine

avec la projection du documentaire de Lilia MERCKLE-DETREZ, cinéaste et photographe, Filatures.

La conférence sera animée par

Isabelle CHARPENTIER

Professeure de Sociologie (UPJV – Amiens) – Chercheure au CURAPP-ESS (CNRS) et au CSE (EHESS-CNRS)

Jeudi 6 octobre 2022, 18 h – 20 h – Amphi C001

UPJV – La Citadelle d’Amiens, Rue des Français Libres – 80080 AMIENS

(Entrée libre)

Avec le concours de l’UFR des Sciences Humaines et Sociales et Philosophie de l’UPJV, du CURAPP-ESS et de l’UPA 
  

 Après avoir mené pendant plusieurs années une enquête sociologique sur la trajectoire sociobiographique de sa mère biologique, décédée dans un accident de voiture en Tunisie alors qu’elle avait deux ans et dont nul n’avait plus jamais parlé, et sur les femmes de cette génération, Christine Détrez a publié, avec Karine Bastide, un ouvrage de sociologie (Nos mères — Huguette, Christiane et tant d’autres — Une histoire de l’émancipation féminine, La Découverte, 2020), puis un récit littéraire, Pour te ressembler (Denoël, 2021). Brisant le tabou familial, elle y revient sur les conséquences sur sa propre vie de femme et de mère de cette (en)quête sur cette mère inconnue.

« Maintenant que j’ai des photos d’elle, peut-être qu’à les regarder attentivement les traits de son visage s’inscriront à rebours dans ma mémoire. Peut-être qu’à force de la regarder elle reprendra vie, dans une boucle des synapses de mon cerveau. À défaut de me souvenir, arriverai-je, enfin, à l’imaginer ? » (Pour te ressembler). A propos de ce récit, Christine Détrez écrit : « Ce que j’avais interprété comme un abandon, je le vois désormais comme un héritage : comme elle, je décide de ce que je fais, de ma vie, de ma parole. »

Née en 1969, Christine DÉTREZ est professeure de sociologie à l’École normale Supérieure de Lyon, spécialiste de sociologie du genre et de sociologie de la culture. Elle est aussi l’autrice de plusieurs romans, dont Rien sur ma mère (Chèvrefeuille étoilé, 2008)et My bloody Valentine (Denoël, 2018).

Après des études à la CinéFabrique, École Nationale Supérieure de Cinéma, Lilia MERCKLÉ-DÉTREZ est devenue documentariste, photographe et cinéaste. En 2020, elle a réalisé un court-métrage documentaire, Filatures (18 minutes), mettant en images l’enquête de sa mère, Christine DÉTREZ, sur sa grand-mère Christiane. « De Douai à Sfax, mère et fille vont recomposer la trajectoire de Christiane, mais aussi des femmes de sa génération. Projet de mère en fille, contre le silence, contre l’oubli, qui dit, aussi, le pouvoir du cinéma ».

 Isabelle CHARPENTIER, sociologue et politiste, est spécialiste de sociologie de la littérature (Comment sont reçues les œuvres [sous la direction de], Creaphis, 2006), de la culture et du genre. Elle est professeure de sociologie à l’université de Picardie – Jules Verne, et membre du CURAPP-ESS. Après avoir travaillé sur les conditions de production et de réception de l’œuvre d’Annie Ernaux, elle a notamment publié un ouvrage sur la sociologie des écrivaines maghrébines traitant du corps et de la sexualité (Le Rouge aux joues – Virginité, interdits sexuels et rapports de genre au Maghreb, Presses Universitaires de Saint-Etienne, 2013).

Chargé (e) de mission “droit de la non-discrimination” – Direction de la promotion de l’égalité et de l’accès aux droits du Défenseur des droits

Le Défenseur des droits est une autorité administrative indépendante créée en 2011 et inscrite dans la Constitution, chargée de défendre les droits et libertés individuelles dans le cadre de cinq domaines de compétences déterminés par la loi : – la défense des droits et libertés dans le cadre des relations avec les services publics, – la défense et la promotion de l’intérêt supérieur et des droits de l’enfant, – la lutte contre les discriminations directes et indirectes et la promotion de l’égalité, – le respect de la déontologie par les professionnels de la sécurité (police, gendarmerie, services privés de sécurité), – l’orientation et la protection des lanceurs d’alerte.

La Direction de la promotion de l’égalité et de l’accès aux droits est organisée en deux pôles: le pôle « Action territoriale, formation, accès des jeunes aux droits » et le pôle « Lutte contre les discriminations, accès aux droits et observation de la société ». Elle assume les missions de l’Institution en matière de promotion de l’égalité et d’accès aux droits. La promotion se construit en coordination avec l’ensemble de l’institution et en partenariat avec la société civile, les acteurs institutionnels et les professionnels concernés. Ses registres d’action sont ceux de la recherche, de l’enquête systémique pour identifier les sources de risques et les difficultés des acteurs. Elle est également chargée de la production d’outils et de savoir-faire, de la formation, de la mise en réseau des acteurs afin de favoriser un changement durable des mentalités et des pratiques, et des propositions de réformes.

 Le pôle « Lutte contre les discriminations, Accès aux droits et observation de la société » contribue à la production des savoirs et anime les réflexions permettant d’assoir les actions de promotion de l’égalité et d’accès aux droits. En prenant appui sur les productions juridiques, les analyses de la société civile, les travaux des sciences humaines et sociales, il a pour vocation de permettre à l’institution d’éclairer les débats publics et de faire évoluer les situations relevant des discriminations et de l’accès aux droits. Il réalise des études, des recherches et des statistiques au sein de l’Observatoire du Défenseur des droits.

Votre mission

Placé(e) sous l’autorité du chef de pôle, vous êtes chargé(e) de :

–       Contribuer à la définition des orientations et de la programmation annuelle du pôle

–       Assurer des fonctions de conseil et d’expertise juridique auprès des agents du pôle et de la direction, et contribuer, le cas échéant, aux projets qu’ils conduisent

–       Assurer une veille stratégique, notamment technique et juridique, nationale et internationale, sur les thématiques et les politiques publiques suivies par le pôle et réaliser des notes d’analyse relatives aux textes, politiques et pratiques identifiées

–       Piloter les projets, groupes de travail ou de réflexion (internes et externes) relatifs aux thématiques émergentes de la direction (sport, culture, vulnérabilité économique…) et en assurer le suivi

–       Proposer, concevoir, piloter ou participer à des actions et outils de sensibilisation et de mobilisation pour favoriser l’accès aux droits notamment auprès des partenaires de la plateforme antidiscriminations.fr

–       Proposer des réformes législatives ou réglementaires, contribuer ou piloter la rédaction d’avis sur les projets et propositions de loi

–       Rédiger des (ou assurer un appui à la réalisation de) notes juridiques ou de synthèse, rapports, éléments de langage, études, modules de formation, outils…

–       Organiser et participer à des évènements interdisciplinaires (droit et sciences sociales) de haut niveau, nationaux et internationaux (colloques, séminaires, formations)

–       Proposer des projets d’étude et de recherches, assurer leur suivi, en lien avec la responsable de l’Observatoire du Défenseur ainsi qu’à la valorisation des résultats

Le profil idéal

Titulaire d’unMaster 2 (sciences humaines, sociales, politiques, droits fondamentaux, libertés publiques, sciences juridiques).

Expérience professionnelle d’au moins 3 années dans un domaine pouvant se rattacher à l’un des champs d’intervention du Défenseur des droits.

Compétences et savoirs faire :

–         Expertise en droit de la non-discrimination, droits fondamentaux, droit de l’homme

–         Capacité à conduire des réflexions approfondies susceptibles d’éclairer les choix de politique publique dans une perspective de moyen terme

–         Connaissance des acteurs institutionnels, du secteur associatif, des centres-ressources et des réseaux professionnels ainsi que des milieux de la recherche, propres au champ d’intervention

–         Maîtrise de l’anglais

–         Maîtrise des outils bureautiques

–         Autonomie dans l’organisation du travail

–         Grandes qualités rédactionnelles et de synthèse

–         Capacité d’adaptation et de travail en équipe

–         Aptitude à la gestion des priorités

–         Capacité à suivre des orientations et à en rendre compte

–         Capacités relationnelles et aptitudes à communiquer

INFORMATION SUR LE POSTE

Versant : Fonction publique d’Etat

Statut : Ouvert aux fonctionnaires (détachement sur contrat) et contractuels

Durée du contrat : CDD 3 ans (contractuel) OU 2 ans (fonctionnaire), renouvelable Management : NON

REMUNERATION

Pour les fonctionnaires : selon la grille indiciaire du grade détenu

Pour les contractuels : entre 31K€ et 63K€ brut annuel, selon le diplôme et l’expérience professionnelle

Management : NON

Poste à pourvoir à compter du : 1er juillet 2022

Date limite de candidature : 24 juin 2022

Pour postuler :

Chargé (e) de mission “droit de la non-discrimination” | Defenseur des droits recrute ! (nous-recrutons.fr)

URGENT : Offre de stage, Master 1 ou 2 SHS (Sociologie, Science politique), 5 à 6 mois, Politiques alimentaires locales

Lieu de stage : Communauté d’agglomération de Grand Châtellerault (Département de la Vienne-86)
Date limite : 11 mars 2022 (prévoir entretien le 16 mars après-midi)

Les candidatures sont à envoyer à stage@grand-chatellerault.fr ou a diana.rios@grand-chatellerault.fr

Fiche de poste :

Offre de stage M2 au Lisis. 6 mois.

Le laboratoire

Le LISIS est un laboratoire de recherche interdisciplinaire consacré à l’étude des sciences et des innovations en sociétés. L’enjeu de ses recherches est de comprendre les transformations sociales et politiques liées à l’innovation scientifique et technique dans notre rapport à l’environnement, à la globalisation économique et à la digitalisation des mondes sociaux et professionnels.

LISIS UMR CNRS-ESIEE Paris-INRAE-Université Gustave Eiffel Cité Descartes – Bois de l’étang – Champ-sur-Marne 77 454 Marne- la-Vallée Cédex France http://umr-lisis.fr www.ifris.org

Votre mission

Vous contribuerez à des travaux de recherche-action ayant pour objectif d’accompagner la mise en place d’une subvention d’état, le Fonjep-recherche. Cette subvention finance des activités en lien avec les recherches participatives dans les associations. Ces activités visent à assurer et structurer une interface efficace entre associations et établissements d’enseignement supérieur et de recherche. Elles contribuent à facilitent les recherches participatives, entendues comme coproduction de solutions à des problèmes complexes dans le contexte de transitions environnementales et sociales.

L’enquête à laquelle vous participerez a pour but de mieux comprendre les intermédiations de recherche afin d’optimiser leurs impacts en termes de transitions environnementales et sociales.

Vous aurez pour mission de conduire et dépouiller une trentaine d’entretiens. Une grille d’analyse vous sera fournie, pour laquelle vous serez invitée à faire des propositions. Vous participerez aussi à des réunions et des observations sur le terrain.

Vos compétences et connaissances

· Pratique de la démarche socio anthropologique et notamment analyse d’entretiens et de documents scientifiques, observation participante, connaissance du logiciel In vivo

· Connaissance du milieu associatif : recherches participatives, innovation sociale et éducation populaire

· Gestion de projet

· Capacités rédactionnelles

Gratification selon convention stage masters 2 (environ 550 euros par mois)

Durée 6 mois

Contact : Evelyne LHOSTE, PhD, Chargée de recherche INRAE Laboratoire Interdisciplinaire Sciences

Innovations Sociétés, lhoste@inra-ifris.org

Offre de Stage Master 2 Sciences sociales – Financements de la transition écologique et énergétique en Occitanie – CIRAD Montpellier

Ci-dessous une offre de stage “recherche” à destination d’étudiant-es de Master 2 Sciences sociales. Le stage sera rattaché au CIRAD à Montpellier et se déroulera entre février et juillet 2022. Il s’intègrera au projet de recherche “INTEERface”  portant sur les financements de la transition écologique et énergétique en Occitanie. 

Offre de stage M1/M2 – Projet de recherche collaborative à La Fabrique-Marseille

Offre de stage M1/M2 de 3 mois dans le cadre d’un projet de recherche collaborative et multimédia à La Fabrique des Ecritures (CNE-CNRS). Deadline pour envoyer une candidature : le 1er novembre 2021. 

OFFRE DE STAGE MASTER

Projet de recherche collaborative et multimédia en SHS à La Fabrique des Écritures (Centre Norbert Elias- CNRS)

Présentation

La Fabrique des Écritures est un lieu de création rattaché au Centre Norbert Elias (Unité Mixte de Recherche 8562 CNRS/EHESS/AMU/UPAV) dédié aux écritures sensorielles en sciences sociales. Anthropologues, sociologues, historiens, et linguistes sont engagés dans la réalisation de documentaires filmiques ou sonores, de parcours muséaux, de livres comme des portfolios, des romans graphiques ou des bandes dessinées. Ils attachent une attention toute particulière à la description et la mise en récit de leur travail d’enquête sur le terrain ou en archives. Ils disposent d’un environnement technologique et intellectuel original sur le campus de l’EHESS Marseille situé à la Vieille Charité.

Le CNE est partenaire du projet européen de recherche participative Collaborative Engagement in Societal Issues (COESO) consacré au développement de la démarche de Science Citoyenne dans les sciences humaines et sociales (SHS). Le projet réunit 15 partenaires de 6 pays Européens et est financé par la Commission Européenne dans le cadre de l’appel H2020-Swafs (Science with and for society). COESO s’inscrit dans une double démarche. D’une part, il offre le cadre de développement de projets participatifs pilotes relevant de disciplines SHS différentes (histoire, philosophie, science politique, sociologie et anthropologie) et impliquant artistes, journalistes, acteurs associatifs ou encore collectivités territoriales. D’autre part, il prend ces collaborations comme objet d’étude pour aider au développement d’une plateforme numérique soutenant la mise en œuvre de projets collaboratif de Science Citoyenne en SHS.

Dans le cadre du déploiement des espaces d’apprentissage collectifs (Mutual Learning Exercices) du projet européen COESO, vous devrez participer à l’organisation d’une école thématique autour des sciences citoyennes, de l’engagement et de la collaboration multimédia entre le monde de la recherche et différents acteurs et actrices de la société civile. L’objectif principal du poste est de participer à la conception, organisation et valorisation du premier Mutual Learning Exercise suivant une démarche collaborative qui met en relation les différents partenaires du projet européen. En particulier, la personne recrutée sera amené à réfléchir collectivement au développement de pratiques d’échange et de création multimédia entre les chercheur-ses, les journalistes, les ONG et les associations partenaires du projet qui participeront à la première MLE en janvier 2022. Concrètement, la personne recrutée devra participer à la gestion et à l’organisation logistique de cette première rencontre. La personne choisie devra être bilingue anglais-français.

Missions

Vos missions principales seront les suivantes :

·   Collaboration dans la préparation du dispositif d’apprentissage transmédia Mutual Learning Exercise (MLE)en lien avec Camilo Leon-Quijano, le coordinateur du MLE.

·       Organisation logistique, gestion et appui organisationnel dans la mise en place du premier MLE à Marseille qui aura lieu du 19 au 22 janvier 2022.

·       Participation au projet de création multimédia prévu dans le cadre du MLE.

·       Échange, gestion et coordination avec les partenaires européens du projet COESO.

·       Participation aux activités de création et recherche au sein de La Fabrique.

Profil recherché

Étudiant-e en Master 1 ou Master 2 en sciences humaines et sociales avec une appétence particulière pour les méthodes participatives en sciences sociales, les humanités numériques et la création multimédia. Il est indispensable d’être bilingue anglais-français. La personne recrutée doit pouvoir travailler en équipe et doit pouvoir maîtriser des outils de gestion en ligne (ex. Google Drive, Google Docs, Excel, Word, Framadate, Zoom…). Des compétences en captation vidéo, son ou photographie seront bien appréciées.

Conditions de candidature

Pour soumettre sa candidature, l’étudiant-e doit envoyer au plus vite une

–   lettre de motivation (1 page max. avec des liens éventuels vers leurs travaux ou réalisations multimédia).  

–   et un CV

en un seul mail adressé à coesolafabrique@gmail.com

Pour toute question vous pouvez contacter camilo.leonquijano@ehess.fr.  

Deadline : 1 Novembre 2021

Conditions d’emploi et de rémunération

Coordinateur du projet de stage : Camilo Leon-Quijano

Le stage se déroulera sur une durée de 3 mois à partir du 1 décembre 2021 (20-30h/semaine). Un investissement particulièrement intense est prévu pour les mois de décembre et janvier dans le cadre de la mise en place du MLE. Le/la stagiaire sera accueilli-e à La Fabrique des Écritures, au sein du Centre Norbert Elias. Les locaux sont situés au Centre de la Vieille Charité à Marseille.

Les stagiaires bénéficient d’une gratification selon le barème en cours dans l’administration publique française :

https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/F32131#Ref.–

Camilo León-Quijano

CNRS/COESO

Postdoctoral Researcher

Centre Norbert Elias / La Fabrique des Écritures (B. 347)

2 Rue de la Charité, 13002 Marseille 

Photographer – www.camilo-leon.com
+33 669150949 

Offre de poste : Chargé.e de mission recherche – Mouvement Associatif Hauts-de-France

Un poste de chargé.e de mission recherche en CDI au sein du Mouvement Associatif Hauts-de-France se libère au 9 avril.
Une bonne connaissance du secteur associatif mais aussi du milieu académique régional est attendue.
Cette offre d’emploi pourra susciter l’intérêt de candidat.es niveau master mais aussi doctorat en science politique, sociologie, histoire ou géographie.
Les candidatures sont attendues pour le 31 mars et vous trouverez les détails de la fiche de poste en pièce jointe.

Monogramme-bleu-rvb

Camille Mortelette Chargée de mission Recherche et développement – Le Mouvement Associatif Hauts-de-France
07 83 00 09 88

https://lmahdf.org/mission-recherche-et-developpement/

Virtual Internship in the Stockholm International Peace Research Institute (SIPRI)

The Stockholm International Peace Research Institute (SIPRI) is an independent international institute whose core mission is to undertake research and activities on security, conflict and peace. Established in 1966, SIPRI provides data, analysis and recommendations, based on open sources, to policymakers, researchers, media and the interested public. SIPRI provides excellent opportunities for scientific and personal development.

An internship at SIPRI provides an opportunity to learn about the institute’s work.

Interns from around the world are given the chance to assist in SIPRI’s research, under supervision, within its various research programmes. They may also have the opportunity to conduct some of their own research during their internship.

Until further notice, due to the coronavirus pandemic (COVID-19), SIPRI is only able to offer virtual internships, without the possibility of being physically present at SIPRI.

Internship positions are normally offered for periods of a few months during the academic year. Positions are granted on the basis of the applicant’s academic background and university study programme, as well as the relevance of the applicant’s research to SIPRI’s current research programmes.

How to apply

Applications for internships at SIPRI should be submitted via the “Apply” button at the bottom of this page. Applications will only be accepted in this way.

In the application form, the applicant will be asked to indicate in which of SIPRI’s research programmes he or she would be most interested in.

The application should also include information about academic background, current study programme, the period of time that she/he would like to spend with SIPRI, and a complete CV.

Contact person

URL to this page
https://web103.reachmee.com/ext/I021/1690/main?site=7&validator=9c16162aeec1b1c78db51d0c3e4163a1&lang=UK&rmpage=job&rmjob=8&rmlang=UK

To apply : https://www.sipri.org/about/vacancies

2ème Offre d’emploi d’ingénieur-e contractuel-le au CURAPP-ESS (5 mois)

Descriptif du poste
Le Centre Universitaire de Recherches sur l’Action Publique et le Politique, unité mixte de recherche du CNRS et de l’Université de Picardie J. Verne, recrute un ingénieur en contrat CDD de 5 mois pour contribuer à une enquête par entretiens et à son exploitation.
Le poste est à pourvoir au 1er janvier 2021.
Une partie du travail sera à réaliser dans la région de Poitiers.
Contexte
La personne recrutée participera au projet Générations, conduit par Bertrand Geay avec le soutien du Ministère de la Culture et qui porte sur la socialisation culturelle et morale des enfants, en prenant appui sur deux études longitudinales en cascade autour de l’âge-pivot de 10 ans.
Profil
Etre titulaire d’un master de sciences sociales.
Mission
La personne recrutée travaillera sous la responsabilité scientifique de Bertrand Geay.
Les travaux à réaliser seront de trois types :

  • 17 entretiens semi-directifs auprès d’adultes âgés de trente ans et déjà rencontrés lorsqu’ils avaient 10 ans.
  • Transcription de 20 entretiens semi-directifs.
  • Rédaction de fiches synthétiques sur les 20 entretiens.
    Compétences souhaitées
    -Maîtrise de la technique de l’entretien semi-directif.
    -Connaissances en sociologie de l’enfance, de la jeunesse et de la socialisation.
    ‐Autonomie, rigueur, esprit critique.
    -Esprit de synthèse.
    ‐Connaissance courante du français (lu, écrit et parlé).
    -Aptitude au travail en équipe.
    Rémunération
    Salaire : 2071,22 € brut par mois (net autour de 1600 €).
    Date limite de dépôt des candidatures
    15 novembre 2020.
    Contact
    Envoyer votre candidature (cv et lettre de motivation) par courriel à Bertrand Geay (bertrand.geay@upicardie.fr).