Politiques et institutions (M2S3)

Cours optionnel d’Isabelle Charpentier – 24 h – S3

icharpentier@yahoo.fr 

CM Politiques et institutions

Penser les rapports « ordinaires » au politique en démocratie représentative – Vote & comportements électoraux

Résumé

Ce cours se propose de penser les rapports « ordinaires » au politique en démocratie représentative. Après avoir clarifié un certain nombre de notions (Le/la/les « politique(s) » ; « compétition politique » ; « professionnel de la politique » ; « trophée politique » ; « enjeu politique » ; « champ politique » (central ou national, périphérique intégré, périphérique) ; « marché politique » ; « mobilisation électorale » ; « compétence politique » ; « rapports au politique » ; « politisation » ; « ordinaire » ; »rapports ordinaires au politique » ; « profanes »), il présentera de manière synthétique les différents modèles explicatifs du vote, selon qu’ils l’envisagent comme phénomène collectif déterminé socialement (modèles écologiques ; Ecole de Columbia ; paradigme de Michigan ; les variables « lourdes » de la sociologie électorale française ; la question du « vote de classe ») ou qu’ils l’appréhendent comme choix individuel rationnel (les théories de l’électeur rationnel ; le « vote sur enjeux » ; le modèle de « l’électeur raisonnable » ; les approches des travaux de psychologie politique et des études sur les effets des médias ; le rôle de l’offre politique). Il reviendra ensuite sur les ressorts sociologiques de la participation politique (compétence politique, « cens caché », socialisation politique, « volatilité électorale »), mais aussi de la non participation (non inscription, abstention, votes blancs et nuls). Il présentera enfin les principaux travaux qui proposent une analyse sociologique des votes en faveur du Front National, en s’efforçant de s’écarter des prénotions qui les entourent.


 

 

Plan

 

Introduction : questions de définitions

Le/la/les « politique(s) » ; « compétition politique » ; « professionnel de la politique » ; « trophée politique » ; « enjeu politique » ; « champ politique » (central ou national, périphérique intégré, périphérique) ; « marché politique » ; « mobilisation électorale » ; « compétence politique » ; « rapports au politique » ; « politisation » ; « ordinaire » ; »rapports ordinaires au politique » ; « profanes ».

 

CHAPITRE 1. Les modèles explicatifs du vote

 

Section 1. Le vote, un phénomène collectif déterminé socialement

  • 1. L’influence de l’environnement et du milieu : Les modèles « écologiques », pionniers de l’explication du vote
  1. Siegfried et la naissance de l’étude des comportements électoraux en France
  2. La géographie électorale revisitée par l’histoire (Paul Bois)
  3. La marginalisation de la géographie électorale en France
  • 2. L’influence de l’appartenance à des groupes sociaux
  1. Les apports de l’Ecole de Columbia et de l’enquête « People’s Choice » – effets limités des médias, influence des relations interpersonnelles et des « leaders d’opinion » (P. Lazarsfeld)
  2. Le déterminisme social
  3. L’effet limité de la campagne électorale
  4. Le rôle des relations interpersonnelles
  5. L’approche psychosociologique : le « paradigme de Michigan » (Angus Campbell, Philip Converse)
  6. La sociologie électorale française : le modèle « sociologique » : l’influence des « variables sociologiques lourdes » sur les comportements électoraux
  7. Les variables sociobiologiques (biosociétales) : âge/génération et genre
  8. Les variables culturelles (niveau de diplôme) et religieuses (Michelat et Simon)
  9. Les variables socio-économiques : appartenance subjective à une classe sociale ; indépendants/salariés ; gens du public/gens du privé ; « effet-patrimoine »
  10. Que reste-t-il du vote de classe ? L’exemple des votes à l’élection présidentielle de 2017 : réaffirmer le poids des « variables lourdes

 

Section 2. Le vote comme choix individuel rationnel ? Les théories de l’électeur « rationnel »

  • 1. L’avènement de l’Ecole des choix rationnels : le vote en tant que choix individuel & l’homo economicus
  1. Crise de l’identification partisane et « vote sur enjeux »
  2. L’électeur « raisonnable »
  • 2. L’approche de la psychologie politique : « shortcuts » et « heuristics »
  • 3. Les apports des recherches sur les médias
  • 4. Les travaux français : un « nouvel électeur » ?
  • 5. Le rôle de l’offre politique
  1. Les contraintes de l’offre politique
  2. Le rôle des campagnes électorales

 

CHAPITRE 2. Pourquoi vote-t-on (ou pas…) ? Les sociologies du vote

 

Section 1. Les ressorts du vote

  • 1. La compétence politique au principe du rapport au vote
  1. Un rapport distendu au politique…
  2. … révélateur d’un « cens caché » (D. Gaxie)
  3. Les rapports au vote au prisme de la compétence
  4. Les causes d’un désintérêt pour la politique
  • 2. Pourquoi voter quand même ?
  1. La socialisation et le rapport au vote
  2. Des rapports pluriels au vote
  3. Instabilité des comportements électoraux & mobilité électorale : la notion de « volatilité électorale »

 

Section 2. Les ressorts de la non participation électorale

  • 1. La non inscription comme comportement électoral ; pratiques & enjeux du vote obligatoire
  • 2. Vers une démocratie de l’abstention ?
  1. Les formes de l’abstention : systématique, fréquente ou intermittente
  2. Les explications sociologiques et structurelles de l’abstention (âge, activité, statut professionnel, lieu de résidence, profession, proximité partisane, défaut d’intégration sociale et professionnelle, compétence politique et degré d’intérêt pour le politique, être « hors » ou « dans » le jeu politique)
  3. Les explications politiques et conjoncturelles de l’abstention (fréquence et types des élections, types et enjeux du scrutin, prédictibilité du résultat de l’élection, appels partisans à s’abstenir, variables externes
  • 3. Participer autrement : le cas des votes blancs et nuls

 

CHAPITRE 3. Sociologie des électeurs du Front National

 

Introduction : Racisme de l’intelligence et exigence de réflexivité : l’exemple du « populisme » du FN ; l’exemple de la qualification de « poujadisme »

 

 

Section 1. Faire un « portrait robot de l’électeur FN » ? Une question politologique, mais non sociologique

  • 1. De quelques lieux communs politologiques…
  • 2. De l’objectivisme à l’analyse de l’objectivation sociale

 

 

 

 

Section 2. Comment analyser sociologiquement les votes FN ?

  • 1. « Chasser les mythes » : retour sur des prénotions (Patrick Lehingue)
  1. Permanence des votes et ancrage d’un électorat ?
  2. Un électorat attaché au charisme d’un leader ?
  3. Une équivalence vote frontiste/vote communiste/vote ouvrier ?
  4. L’immigration, « single issue » du vote frontiste ?
  5. Un électorat frontiste localisé politiquement ?
  6. La réduction politologique des questionnements
  • 2. Biais, artefacts & énigmes subsistantes

 

Section 3. Rompre avec le point de vue objectiviste en analyse électorale

 

Conclusions :

  • Refonder l’explication des votes FN par l’analyse d’entretiens, en tenant compte de la dynamique de l’échange enquêteur/enquêté
  • Le vote FN : un vote de « paumé-e-s » ?
  • Le stéréotype du « pauvre »
  • Une « lepénisation » envahissante
  • Plutôt Berlusconi que Haider ?
  • Les mésusages politiques du populisme (Annie Collovald)
  • Le peuple : d’une cause à défendre à un problème à résoudre
  • Vote populaire, vote xénophobe ?

 

Bibliographie indicative

 

Abramson (Paul), Political Attitude in America. Formation and change, W.H. Freeman,1989.

Actes de la Recherche en Sciences Sociales, « Votes », n° 140, 2001.

Audemard (J.), Gouard (D.), « Le bureau de vote, objet et terrain d’enquêtes électorales », Pôle Sud, n° 44, 2016, pp. 5‑19.

Bargel (Lucie), « Socialisation politique », in Fillieule (Olivier) et al., Dictionnaire des mouvements sociaux, Presses de Sciences Po, 2009, pp. 510-517.

Belanger (Eric), Cautrès (Bruno), Foucault (Martial), Lewis-Beck (Michael S.), Nadeau (Richard), Le Vote des Français de Mitterrand à Sarkozy 1988-1995-2002-2007, Presses de Science Po, 2012.

Bellanger (Emmanuel), Desage (Fabien), Rivière (Jean), « Les scrutins municipaux sous le regard des sciences sociales », Métropolitiques, 21 avril 2014.

Berelson (Bernard) (dir.), Voting. A Study of Opinion Formation in a Presidential Campaign, Chicago University Press, 1954.

Blondel (Jacqueline), Lacroix (Bernard), « Pourquoi votent-ils Front National », in Mayer (Nonna), Perrineau (Pascal) (dir.), Le Front national à découvert, Presses de SciencesPo, 1996, pp. 150 et s.

Blondiaux Loïc, « Mort et résurrection de l’électeur rationnel. Les métamorphoses  d’une problématique incertaine », Revue Française de Science Politique, n°5, 1996, pp. 753-791. 

Bois (Paul), Paysans de l’Ouest, Vilaire/Mouton, 1960.

Bon (F.), Cheylan (J.-P.), La France qui vote, Hachette, 1988.

Bourdieu (Pierre), « La représentation politique. Eléments pour une théorie du champ politique », Actes de la Recherche en Sciences Sociales, 1981.

Bourdieu (Pierre), La Distinction – Critique sociale du jugement, Minuit, 1989, chapitre « Culture et politique ».

Boy (Daniel), Dupoirier (Elisabeth), « L’électeur est-il stratège ? », in Boy (Daniel), Mayer (Nonna) [dir.], L’Electeur français en questions, Presses de la FNSP, 1990.

Boy (Daniel), Mayer (Nonna) [dir.], L’Electeur a ses raisons, Presses de la FNSP, 1997.

Boy (Daniel), Mayer (Nonna) [dir.], L’Electeur français en questions, Presses de la FNSP, 1990.

Braconnier (Céline), « Ce que le terrain peut faire à l’analyse des votes », Politix, n°100 (4), 2012, pp. 99-112.

Braconnier (Céline), Dormagen (Jean‐Yves), La Démocratie de l’abstention. Aux origines de la démobilisation électorale en milieu populaire, Gallimard, 2007.

Braconnier (Céline), Mayer (Nonna), Les Inaudibles. Sociologie politique des précaires, Presses de SciencePo, 2015.

Braconnier (Céline), Une autre sociologie du vote. Les électeurs dans leurs contextes : bilan critique et perspectives, Lextenso Editions, coll. « LEJEP », 2010.

Bréchon (Pierre), Comportements et attitudes politiques, PUG, 2006.

Bréchon (Pierre), La France aux urnes. Soixante ans d’histoire électorale, La Documentation française, 2009.

Bussi (Michel), Le Digol (Christophe), Voillot (C.) (dir.), Le Tableau politique de la France de l’Ouest d’André Siegfried 100 ans après. Héritages et postérités, Presses universitaires de Rennes, 2016.

Campbell (Angus), Converse (Philip), Miller (Warren), Stokkes (Donald), The American Voter, Wiley, 1960.

Capdevielle (Jacques), Dupoirier (Elisabeth), Ysmal (Colette) [dir.], France de gauche, vote à droite ?, Presses de la FNSP, 1981.

Cartier (Marie), Coutant (Isabelle), Masclet (Olivier), Siblot (Yasmine), « Les petits pavillonnaires : perdus pour la gauche ? », Métropolitiques, 21 mars 2012.

Cautrès (Bruno), « L’abstention », Sciences humaines, n° 154, novembre 2004.

Cautrès (Bruno), Mayer (Nonna) (dir.), Le Nouveau désordre électoral, Presses de SciencesPo, 2004.

Cautrès (Bruno), Muxel (Anne), Comment les électeurs font-ils leurs choix ?, Presses de SciencesPo, 2009.

Césari (Jocelyne), « Citoyenneté et acte des votes des individus issus de l’immigration maghrébine. Des stratégies politiques plurielles et contradictoires », Politix, n° 22, 1993, pp. 93-103.

Champagne (Patrick). « Les sondages, le vote et la démocratie », Actes de la Recherches en Sciences Sociales, n° 109, 1995.

Chiche (Jean), Dupoirier
(Elisabeth),
Grunberg (Gérard),
«
La
participation
dans
tous
ses
états, 1986-1992
»,
in
Habert (Philippe),
Perrineau
(Pascal), Ysmal (Colette) (dir.), Le Vote éclaté : les élections régionales et cantonales des 22 et 29 mars 1992, PFNSP, 1992, pp. 165-186.

Chiche (Jean), Le Roux (Brigitte), Perrineau (Pascal), Rouanet (Henri), « L’espace politique des électeurs français à la fin des années 1990 », Revue française de science politique, n° 50, 2000, pp. 463‑487.

Cohen (Antonin), Lacroix (Bernard), Riutort (Philippe) [dir.], Nouveau manuel de science politique, La Découverte, coll. « Manuels Grands Repères », 2009.

Collet (A.), Gilbert (Pierre), Girard (Violaine), « Les territoires du vote », Métropolitiques, 11 avril 2012.

Collovald (Annie), « Histoire d’un mot de passe : le poujadisme. Contribution à une analyse des ‘ismes’ », Genèses, 1991, pp. 97-119.

Collovald (Annie), Gaiti (Brigitte) [dir.], La Démocratie aux extrêmes – Sur la radicalisation politique, La Dispute, coll. « Pratiques politiques », 2006.

Collovald (Annie), Le Populisme du FN. Un dangereux contresens, Le Croquant, 2004.

Contamin (Jean-Gabriel), « Le vote réapproprié ou comment l’électeur échappe aux rets de l’alchimie électorale », in Matonti (Frédérique) (dir.), La Démobilisation politique, La Dispute, 2006.

Converse (Philip), « The Nature of Belief Systems in Mass Publics », in Apter (David) (dir.), Ideology and Discontent, New York University Press, 1964.

Déloye (Yves), Dézé (Alexandre), Maurer (Sophie) [dir.], Institutions, élections, opinion. Mélanges en l’honneur de Jean-Luc Parodi, Presses de Sciences Po, coll. « Académique », 2014.

Déloye (Yves), Ihl (Olivier), L’Acte de vote, Presses de Sciences Po, 2008.

Denis (Bruno) [dir.], « La participation politique : crise ou mutation ? », Problèmes politiques et sociaux, n° 927, 2006.

Denni (Bernard), « Les Vieux et le pouvoir de suffrage », Gérontologie, n° 81, 1981.

Dormagen (Jean-Yves), Mouchard (Daniel), Introduction à la sociologie politique, De Boeck, 2015 (4ème éd.).

Downs (Antony), A Economic Theory of Democracy, Harper and Row, 1957.

Duchesne (Sophie), « Comment appréhender la dimension symbolique du vote », in Mayer (Nonna) (dir.), Les Modèles explicatifs du vote, L’Harmattan, pp. 177-199.

Dulong (Delphine), La Construction du champ politique, PUR, 2010.

Dupoirier (Elisabeth), Percheron (Annick), « Choix idéologiques, attitudes politiques des préadolescents et contexte politique », Revue Française de Science Politique, n° 5, 1975 (notamment l’introduction), pp. 870-900.

Favre (Pierre), « La mort de l’électeur », Revue Française de Science Politique, n° 26 (5), 1976.

Franceries (Franck), « Des votes aveugles. L’exemple des électeurs FN en milieu populaire », Politix, n° 22, 1993, pp. 119-137.

Frank (Thomas), Pourquoi les pauvres votent à droite, Agone, 2013.

Gaxie (Daniel) [dir.], Explication du vote – Un bilan des études électorales en France, Presses de la FNSP, 1985, 2ème éd. 1989.

Gaxie (Daniel), « Appréhender le politique à l’aune des expériences sociales », Revue Française de Science Politique, vol. 52, n° 2-3, 2002, pp. 145-178.

Gaxie (Daniel), « Des penchants vers les ultra-droites », in Collovald (Annie), Gaiti (Brigitte) [dir.], La Démocratie aux extrêmes – Sur la radicalisation politique, La Dispute, coll. « Pratiques politiques », 2006.

Gaxie (Daniel), « Mort et résurrection du paradigme de Michigan », Revue Française de Science Politique, vol. 30, n° 2, avril 1982.

Gaxie (Daniel), « Sur quelques concepts fondamentaux de la science politique », in Droit, institutions et systèmes politiques – Mélanges en hommage à Maurice Duverger, PUF, 1987, pp. 569-612.

Gaxie (Daniel), La Démocratie représentative, Montchrestien, coll. « Clefs Politique », 3ème éd. 2000.

Gaxie (Daniel), Le Cens caché. Inégalités culturelles et ségrégation politique, Seuil, 1978, dern. éd. 2000.

Gaxie (Daniel), Lehingue (Patrick), Enjeux municipaux. La constitution des enjeux politiques dans une élection municipale, PUF, 1984.

Gaxie (Daniel). « Le vote comme disposition et comme transaction », in Gaxie (Daniel) [dir.], Explication du vote – Un bilan des études électorales en France, Presses de la FNSP, 1985, 2ème éd. 1989.

Gaxie (Daniel). « Le vote désinvesti. Quelques éléments d’analyse des rapports au vote », Politix, n° 22, 1993, pp. 138-164.

Gerstlé (Jacques), Magin Berton (Raul) [dir.], 2012, la campagne présidentielle. Observer les médias, les électeurs, les candidats, L’Harmattan/Éd. Pepper, coll. « Communication, politique et société », 2014.

Girard (Violaine), « Les votes à droite en périurbain : “frustrations sociales” des ménages modestes ou recompositions des classes populaires ? », Métropolitiques, 30 avril 2012.

Goguel (François), « Le référendum d’octobre et les élections de novembre 1962 », Cahiers de la FNSP, 1965, n° 142, Armand Colin.

Goguel (François), « Structure sociale et opinions politiques à Paris d’après les élections du 17 juin 1951 », Revue française de science politique, vol. 1, n° 3, 1951, pp. 326‑333.

Gougou (Florent), « Les mutations du vote ouvrier sous la Ve République », Nouvelles fondations, n° 5, 2007, pp. 15-20.

Grignon (Claude), « Racisme et racisme de classe », Critiques sociales, n° 2, 1991.

Grumberg (Gérard), « L’instabilité du comportement électoral », in Gaxie (Daniel) [dir.], Explication du vote – Un bilan des études électorales en France, Presses de la FNSP, 1985, 2ème éd. 1989.

Guilluy (Christophe), Fractures françaises, Bourin, 2010.

Habert (Philippe), Lancelot (Alain), « L’émergence d’un nouvel électeur ? », in Habert (Philippe), Ysmal (Colette) (dir.), Elections législatives 1988. Résultats, analyses et commentaires, Le Figaro-Etudes politiques, 1988.

Hamidi (Camille), « Eléments pour une approche interactionniste de la politisation. Engagement associatif et rapport au politique dans des associations locales issues de l’immigration », RFSP, vol. 56, n° 1, février 2006, pp. 5-25.

Héran (François), « Voter toujours, parfois… ou jamais », in Cautrès (Bruno), Mayer (Nonna) (dir.), Le Nouveau désordre électoral, Presses de SciencesPo, 2004.

Héran (François), Rouault (Dominique), « La double élection de 1995 : exclusion sociale et stratégie d’abstention », INSEE Première, n° 414, novembre 1995.

Himmelweit (H.T.), Humphreys (P.), Jaeger (M.), Katz (M.), How Voters Decide, Academic Press, 1981.

Ihl (Olivier), Le Vote, Montchrestien, coll. « Clefs Politique », 2e éd, 2000.

Jaffré (Jérôme), Chiche (Jean), « Mobilité, versatilité, perplexité », in Boy (Daniel), Mayer (Nonna) (dir.), L’Electeur a ses raisons, Presses de SciencesPo, 1997, pp. 285-335.

Jaffré (Jérôme), Muxel (Anne), « S’abstenir : hors du jeu ou dans le jeu ? », in Bréchon (Pierre), Laurent (Annie), Perrineau (Pascal) (dir.), Les Cultures politiques des Français, Presses de SciencesPo, 2000.

Katz (Elihu), Lazarsfeld (Paul), Influence personnelle, Armand Colin, 2008 (e.o. : 1955).

Key (V.O.), The Responsible Electorate : Rationality in Presidential Voting (1936-1960), Harvard University Press, 1966.

Lacroix (Bernard), « Objectivisme et construction de l’objet dans l’instrumentation sociologique par entretiens », Aquarium, n° 8, 1991.

Lacroix (Bernard), « Ordre politique et ordre social », in Grawitz (Madeleine), Leca (Jean) (dir.), Traité de science politique, vol. 1, PUF, 1985.

Lagroye (Jacques) [dir.], La Politisation, Belin, 2003.

Lagroye (Jacques), « La socialisation politique, la pensée vivante d’Annick Percheron », Revue Française de Science Politique, n° 44 (1), février 1994.

Lagroye (Jacques), François (Bastien), Sawicki (Frédéric), Sociologie politique, Montchrestien, 2002 [4ème éd.].

Lagroye (Jacques), Lehingue (Patrick), Sawicki (Frédéric), Mobilisations électorales. Le cas des élections municipales de 2001, PUF, 2005.

Lambert (Anne), « Accession à la propriété et trajectoires migratoires : les conditions d’un vote à gauche en lotissement périurbain », Métropolitiques, 16 mai 2012.

Lambert (Frédéric), Lefranc (Sandrine), 50 fiches pour comprendre la science politique, Bréal, coll. « 50 fiches », 2012.

Lancelot (Alain), L’Abstentionnisme électoral en France, Armand Colin, 1968.

Lazarsfeld (Paul), Berelson (Bernard), Gaudet (Hazel), The People’s Choice. How the Voter Makes up his Mind in a Presidential Campaign, Columbia University Press, 1968.

Le Bohec (Jacques), « Analyses d’entretiens. Refondation de l’explication des votes FN », Mots, n° 58, 1999, pp. 129-151.

Lecomte (Patrick), Denni (Bernard), Sociologie du politique, PUG, 1990.

Lefebvre (Rémi), Leçons d’introduction à la science politique, Ellipses, 2e éd. 2013.

Lehingue (Patrick), « La ‘volatilité électorale’. Faux concept et vrai problème. Fluidité des définitions, infidélité des mesures et flottement des interprétations », Scalpel. Cahiers de Sociologie de Nanterre, n° 2-3, 1997, pp. 123-177.

Lehingue (Patrick), « L’analyse économique des choix électoraux ou comment choisir d’économiser l’analyse », Politix, n° 41, 1998.

Lehingue (Patrick), « L’objectivation statistique des électorats. Que savons-nous des électeurs du Front National ? », in Lagroye (Jacques) (dir.), La Politisation, Belin, 2003.

Lehingue (Patrick), Le Vote. Approches sociologiques de l’institution et des comportements électoraux, La Découverte, coll. « Grands Repères Manuels », 2011.

Lévy (Jacques), Les Géographies du politique, Presses de la FNSP, 1991.

Lignier (Wilfried), Pagis (Julie), L’Enfance de l’ordre. Comment les enfants perçoivent le monde social, Seuil, 2017.

Lipset (Seymour Martin), Rokkan (Stein), Party Systems and Voter Alignments : Cross-National Perspectives, NY, Free Press, London, Collier-Macmillan, 1967.

Martin (Pierre), Comprendre les évolutions électorales, Presses de Science-Po, 2000.

Masclet (Olivier), La Gauche et les cités. Enquête sur un rendez-vous manqué, La Dispute, 2003.

Matonti (Frédérique) [dir.], La Démobilisation politique, La Dispute, coll. « Pratiques politiques », 2005.

Matonti (Frédérique), Le Comportement politique des Français, Armand Colin, coll. « Synthèse Histoire », 1998.

Mauger (Gérard), « Racisme de classe », Savoir/Agir, 2011/3 (n° 17), pp. 101-105.

Mauger (Gérard), « Les ouvriers : un monde défait », Actes de la Recherche en Sciences Sociales, n° 115, décembre 1996.

Mauger (Gérard), Âges et générations, La Découverte, coll. Repères, 2015.

Mauger (Gérard), Pelletier (Willy) (dir.), Les Classes populaires et le FN, Éditions du Croquant, coll. « Savoir/Agir », 2016.

Maurer (Sophie), « La socialisation politique des jeunes », in Pugeault-Cicchelli (C.), Cicchelli (Vincenzo), Ragi (Tarik) [dir.], Ce que nous savons des jeunes, PUF, 2004, pp. 53-67.

Mayer (Nonna) (dir.), Les Modèles explicatifs du vote, L’Harmattan.

Mayer (Nonna), « Votes populaires, votes populistes », Hermès, La Revue 2005/2, n° 42, pp. 161-166.

Mayer (Nonna), « L’apport d’Annick Percheron à la sociologie », Revue Française de Sociologie, XXXIV, 1993, pp. 125-133.

Mayer (Nonna), « Les conséquences politiques du ‘capital social’ : le cas français », Revue internationale de politique comparée, n° 10 (3), 2003, pp. 381-395.

Mayer (Nonna), « Les hauts et les bas du vote Le Pen », Revue Française de Science Politique, vol. 52, octobre-décembre 2002.

Mayer (Nonna), « Les modèles d’analyse des comportements électoraux », Les Cahiers français, n° 276.

Mayer (Nonna), « Pas de chrysanthèmes pour les variables sociologiques », in Dupoirier (Elisabeth), Grunberg (Gérard) [dir.], Mars 1986. La Drôle de défaite de la gauche, Presses de la FNSP, 1987.

Mayer (Nonna), « Que reste-t-il du vote de classe ? Le cas français », Lien social et Politiques, n° 49, printemps 2003, pp. 101-111.

Mayer (Nonna), Ces Français qui votent FN, Flammarion, 1999.

Mayer (Nonna), La Boutique contre la gauche, Presses de la FNSP, 1986.

Mayer (Nonna), Percheron (Annick), « Les absents du jeu électoral », INSEE, Données sociales, 1990.

Mayer (Nonna), Perrineau (Pascal) (dir.), Le Front national à découvert, Presses de SciencesPo, 1996.

Mayer (Nonna), Perrineau (Pascal), Les Comportements politiques, Armand Colin, 1992.

Mayer (Nonna), Schweisguth (Etienne), « Classe, position sociale et vote », in Gaxie (Daniel (dir.), Explication du vote – Un bilan des études électorales en France, Presses de la FNSP, 1985, 2ème éd. 1989.

Mayer (Nonna), Sociologie des comportements politiques, Armand Colin, 2010.

Michelat (Guy), « Vote des groupes socioprofessionnels et variables contextuelles », Revue Française de Science Politique, n° 5, octobre 1975.

Michelat (Guy), Simon (Michel), « Déterminations socio-économiques, organisations symboliques et vote », Revue Française de Sociologie, n° 26 (1), janvier 1985.

Michelat (Guy), Simon (Michel), « Niveau d’intégration au catholicisme et vote », Données sociales, 1990, pp. 385-388.

Michelat (Guy), Simon (Michel), « Religion, classe sociale, patrimoine et comportement électoral : l’importance de la dimension symbolique », in Gaxie (Daniel (dir.), Explication du vote – Un bilan des études électorales en France, Presses de la FNSP, 1985, 2ème éd. 1989.

Michelat (Guy), Simon (Michel), Classe, religion et comportement politique, Presses de SciencesPo, 1977.

Michon (Sébastien), « Les effets des contextes d’études sur la politisation », Revue française de pédagogie, n° 163, avril-juin 2008, pp. 63-75.

Milner (Henry), La Compétence civique. Comment les citoyens informés contribuent au bon fonctionnement de la démocratie, PU Laval, 2004.

Mossuz-Lavau (Janine), « Le vote des femmes en France (1944-1984) », in Gaxie (Daniel) [dir.], Explication du vote. Un bilan des études électorales en France, Presses de la FNSP, 1985.

Mossuz-Lavau (Janine), « Le vote des femmes en France (1945-1993) », Revue Française de Science Politique, vol. 43, n° 4, août 1993.

Muxel (Anne) [dir.], La Politique au fil de l’âge, Presses de SciencesPo, 2011.

Muxel (Anne), « Jeunes des années 90 : à la recherche d’une politique ‘sans étiquette’ », in Perrineau (Pascal) [dir.], L’Engagement politique : déclin ou mutation ?, Presses de la FNSP, 1994.

Muxel (Anne), « La formation des choix politiques dans le temps de la jeunesse : filiation et expérimentation », in CURAPP, L’Identité politique, PUF, 1994, pp. 70-78.

Muxel (Anne), « La participation », in Perrineau (Pascal) (dir.), Atlas électoral. Qui vote quoi, où, comment ?, Presses de SciencesPo, 2007.

Muxel (Anne), « L’âge des choix politiques. Une enquête longitudinale auprès des 18-25 ans », Revue Française de Sociologie, vol. XXXIII, n° 2, 1992.

Muxel (Anne), « Le moratoire politique des années de jeunesse », in Percheron (Annick), Rémond (René) [dir.], Age et politique, Economica, 1991.

Muxel (Anne), « Les jeunes », in Perrineau (Pascal) (dir.), Atlas électoral. Qui vote quoi, où, comment ?, Presses de SciencesPo, 2007.

Muxel (Anne), « Socialisation et lien politique », in Blöss (Thierry) [dir.], La Dialectique des rapports hommes-femmes, PUF, 2001.

Muxel (Anne), Avoir 20 ans en politique. Les enfants du désenchantement, Le Seuil, 2010.

Muxel (Anne), L’Expérience politique des jeunes, Presses de Sciences Po, 2001.

Muxel (Anne), Les Jeunes et la politique, Hachette, 1996.

Neuman (Russell), The Paradox of Mass Politics, Harvard University Press, 1986.

Nie (Norman), Verba (Sydney), Petrocik (John), Pomper (G.), The Changing American Voter, Harvard University Press, 1976.

Pagis (Julie), Mai 68, un pavé dans leur histoire. Evénements et socialisation politique, Presses de SciencesPo, coll. « Sociétés en mouvement », 2014.

Parodi (Jean-Luc), « Les élections ‘intermédiaires’ du printemps 2004 : entre structure et événement », RFSP, vol. 54, n° 4, août 2004, pp. 533-543.

Paugam (Serge), « Formes d’intégration professionnelle et attitudes syndicales et politiques », Revue Française de Sociologie, vol. XL, n° 4, 1999.

Percheron (Annick), « Age, cycle de vie, génération, période et comportement électoral », in Gaxie (Daniel), Explication du vote – Un bilan des études électorales en France, Presses de la FNSP, 1985, 2ème éd. 1989.

Percheron (Annick), « La socialisation politique. Défense et illustration », dans Grawitz (Madeleine), Leca (Jean) [dir.], Traité de science politique, tome 3, PUF, 1985.

Percheron (Annick), « Préférences idéologiques et morale quotidienne d’une génération à l’autre », Revue Française de Science Politique, n° 2, 1982.

Percheron (Annick), « Socialisation et tradition : transmission et invention du politique », Pouvoirs, n° 42, septembre 1987, pp. 43-51.

Percheron (Annick), L’Univers politique des enfants, Paris, Armand Colin, 1974.

Percheron (Annick), La Socialisation politique, Armand Colin, 1993.

Percheron (Annick), Rémond (René) [dir.], Age et politique, Economica, 1991.

Perrineau (Pascal) (dir.), Le Vote de crise, Presses de la FNSP, 1995.

Perrineau (Pascal) [dir.], Le Vote de rupture. Les élections présidentielles et législatives d’avril-juin 2007, Presses de SciencesPo, 2008.

Perrineau (Pascal) [dir.], Le Vote normal. Les élections présidentielle et législatives d’avril-mai-juin 2012, Presses de Sciences Po, coll. « Chroniques électorales », 2013.

Perrineau (Pascal), « La dynamique du vote Le Pen », in Perrineau (Pascal) (dir.), Le Vote de crise, Presses de la FNSP, 1995.

Perrineau (Pascal), Le Symptôme Le Pen, Fayard, 1997.

Perrineau Pascal (dir.), Atlas Electoral. Qui vote quoi, où, comment ?, Presses de SciencesPo, 2007.

Pierru (Emmanuel), « « Effets politiques des médias » et sociologie prophétique – Pour une sociologie des rapports ordinaires à l’information politique », in Legavre (Jean-Baptiste) [dir.], La Presse écrite : objets délaissés, L’Harmattan, coll. « Logiques politiques », 2004, pp. 289-313.

Pierru (Emmanuel), « Sur quelques faux problèmes et demi-vérités autour des effets électoraux du chômage », in Matonti (Frédérique) [dir.], La Démobilisation politique, La Dispute, coll. « Pratiques politiques », 2005, pp. 177-199.

Pierru (Emmanuel), « Le vote des chômeurs », in Cohen (Antonin), Lacroix (Bernard), Riutort (Philippe) (dir.), Nouveau manuel de science politique, La Découverte, coll. « Manuels – Grands Repères », 2010, pp. 439-440.

Pierru (Emmanuel), Vignon (Sébastien), « L’inconnue de l’équation FN ; ruralité et vote d’extrême droite. Quelques éléments à propos de la Somme », in Mischi (Julian), Antoine (Annie) (dir.), Sociabilité et politique en milieu rural, PUR, coll. « Histoire », 2008, pp. 407-420.

Pierru (Emmanuel), Vignon (Sébastien), « Comprendre les votes frontistes dans les mondes ruraux. Une approche ethnographique des préférences électorales », in Mauger (Gérard), Pelletier (Willy) (dir.), Les Classes populaires et le FN, Éditions du Croquant, coll. « Savoir/Agir », 2016, pp. 77-100.

Pizzorno (Alessandro), « Sur la rationalité du choix démocratique », in Leca (Jean) (dir.), Sur l’individualisme, Presses de la FNSP, pp. 330-369.

Popkin (S.L.), The Reasoning Voter, Chicago University Press, 1991.

Portier (Philippe), Eglise et politique en France au XXe siècle, Montchrestien, 1994.

Ranger (J.), « Droite et gauche dans les élections à Paris : le partage d’un territoire », Revue française de science politique, vol. 27, n° 6, 1977, pp. 789‑819.

Rey (Henri), Haegel (Florence), « Autour du vote de la Cité des ‘4 000’, in Mayer (Nonna) (dir.), Les Modèles explicatifs du vote, L’Harmattan, pp. 201-222.

Rivière (Jean), « Comprendre les configurations électorales internes aux villes de l’Ouest », in Bussi (Michel), Le Digol (Christophe), Voillot (C.) (dir.), Le Tableau politique de la France de l’Ouest d’André Siegfried 100 ans après. Héritages et postérités, Presses universitaires de Rennes, 2016, pp. 183‑201.

Rivière (Jean), « Les divisions sociales des métropoles françaises et leurs effets électoraux. Une comparaison des scrutins municipaux de 2008 », Métropolitiques, 21 mars 2014.

Rivière (Jean), « Vote et géographie des inégalités sociales : Paris et sa petite couronne », Métropolitiques, 16 avril 2012.

Roudet (Bernard), « Voter, ça les intéresse ? Participation électorale des jeunes et évolution du lien politique », Bulletin d’études et de synthèses de l’Observatoire de la jeunesse, n° 8, 2012.

Roudet (Bernard), « Les jeunes, la politique et la démocratie », in Galland (Olivier), Roudet (Bernard) [dir.], Une jeunesse différente ? Les valeurs des jeunes Français depuis 30 ans, La Documentation française, 2012.

Russo (L.), Beauguitte (L.), « Aggregation Level Matters : Evidence from French Electoral Data », Quality & Quantity, vol. 48, n° 2, 2012, pp. 923‑938

Savoir/agir, n° 31, mars 2015 : « La démocratie » (articles de Nathalie Ethuin, Rémi Lefebvre, Alexandre Dézé, Pierre Mongaux, Julien Fretel, Héloïse Nez, Lamprini Rori…).

Sawicki (Frédéric), « Le vote des grandes villes et ses clivages », Alternatives économiques, 28 avril 2017.

Siegfried (André), Tableau politique de la France de l’Ouest sous la IIIe République, Armand Colin, 1913, 1960.

Sineau (Mariette), Des Femmes en politique, Economica, 1988.

Subileau (Françoise), Toinet (Marie‐France), « L’abstentionnisme en France et aux Etats‐Unis : méthodes et interprétations », in Gaxie (Daniel) (dir.), Explication du vote : un bilan des études électorales en France, PFNSP, (2e éd.), 1989, pp. 175‐198.

Tazdaït (Tarik), Nessah (Rabia), Le Paradoxe du vote, EHESS, coll. « Cas de figure », 2013.

Thomas (Hélène), « L’hypercivisme apolitique des exclus », in Mayer (Nonna) (dir.), Les Modèles explicatifs du vote, L’Harmattan, pp. 269-287.

Thomas (Hélène), « Personnes âgées et vote. Les significations plurielles de la participation électorale dans la vieillesse », Politix, n° 22, 1993, pp. 104-118.

Tiberj (Vincent) [dir.], Des votes et des voix. De Mitterrand à Hollande, Champ Social Editions, 2013.

Tiberj (Vincent), « La politique des deux axes. Variables sociologiques, valeurs et votes en France (1988-2007) », Revue Française de Science Politique, vol. 62, n° 1, 2012.

Tiberj (Vincent), « Les temps changent : renouvellement générationnel et évolutions politiques en France », Revue Française de Sociologie, 2013.

Tingsten (Herbert), Political Behavior : Studies in Election Statistics, P.S. King, 1937.

Wallon-Leducq (Christian-Marie), « L’art de la respiration électorale. A propos du projet du Ministère de l’Intérieur de réforme du calendrier électoral », Pouvoirs locaux, 1989, n° 3, pp. 62-66.

Ysmal (Colette), Le Comportement électoral des Français, La Découverte, 1986, 2e éd. 1990.