Offre de stage de chargé-e d’études niveau Master dans le domaine des Politiques de l’Emploi et du Marché du Travail au sein du département Benchmark International de Pôle Emploi

Offre de stage de chargé-e d’études de niveau Master dans le domaine des Politiques de l’Emploi et du Marché du Travail au sein du département Benchmark International de la Direction des Affaires et Relations Internationales de Pôle Emploi.

Il s’agit d’une offre de stage conventionné d’une durée de 4 à 6 mois, pour des étudiants de Master en sciences économiques, sciences sociales ou analyse des politiques publiques.

Vous pouvez retrouver l’annonce ci-dessous  :

2018 Offre de stage – Benchmark International

Merci d’adresser vos candidatures à Patrick Boykin, Directeur adjoint de la Direction des affaires et relations internationales de Pôle emploi & Chef du département Benchmark International,  Patrick.BOYKIN@pole-emploi.fr

Atmo Hauts-de-France, l’Observatoire régional de l’air, recrute un(e) chargé(e) de projets sociologie / psychologie sociale / communication pour un CDD de 12 mois

Atmo Hauts-de-France, l’Observatoire régional de l’air, recrute un(e) chargé(e) de projets sociologie / psychologie sociale / communication pour un CDD de 12 mois.

Voir l’offre d’emploi ci-jointe : Fiche de poste_sociopsycho

 

cid:image002.jpg@01D25B81.91D65FA0

Atmo Hauts-de-France

Céline Derosiaux – Responsable du service Communication

55 place Rihour – 59044 Lille Cedex

Tél. : 03 59 08 37 30 – Fax : 03 59 08 37 31

Port. 06 85 55 80 58

www.atmo-hdf.fr

logo fbtwitter youtube Suivez nous sur Facebook , Twitter et YouTube

 

Découvrez notre vidéo : « Agir sur l’air en tant que collectivité – 2 minutes pour comprendre »

cid:image005.jpg@01D2DEC8.8D00C8B0

Offre de stage indemnisé “Assistant(e) chargé(e) d’étude sociologique” au Conseil de développement du Pays Basque (Bayonne)

Le Conseil de développement du Pays Basque, situé à Bayonne, propose un stage indemnisé de 4 à 6 mois intitulé “Assistant(e)​ chargé d’étude sociologique”, à destination de masterant.es en sciences politiques et/ou sociologie. Il s’agit de contribuer à l’élaboration de dispositifs de participation, ainsi que de réaliser des entretiens semi-directifs et des supports de restitution. Le contexte institutionnel dans lequel s’inscrit le stage proposé est très intéressant dans la perspective d’un rapport/mémoire de recherche.
Pour davantage de renseignements, cf. pièce jointe ou s’adresser à M. Arretz, directeur du CDPB, à l’adresse : cdpb@lurraldea.net

Postes à pourvoir INED Enquête Mon quartier, mes voisins

L’enquête “Mon quartier, mes voisins” aura lieu au printemps 2018. Elle nécessite l’embauche de 40 personnes, 20 en région parisienne et 20 en région lyonnaise.

Deux types de poste sont ouverts :

  • assistants ingénieurs d’études responsables d’un terrain et travaillant à temps plein (7 postes par région) ;
  • enquêteurs/rices affecté.e.s sur un terrain et travaillant environ 20 heures semaine (compatible avec un cursus universitaire).
  • Les fiches de poste sont en pièces jointes.

    Contact :

    Joanie Cayouette-Remblière
    Sociologue
    Chargée de recherche à l’Ined, 133 boulevard Davout, Paris 20
    UR Mobilité, logement, entourage
    UR Démographie, genre et sociétés
    01 56 06 21 28

Fiche de poste_Enq_Paris

Fiche de poste_Enq_Lyon

Fiche de poste_IAE_Paris

Fiche de poste_IAE_Lyon

Proposition de Stage niveau M2, Analyse des motivations et des pratiques des consommateurs se déclarant « sensibles au gluten »

 Contexte du stage

La montée en puissance des préoccupations liées à la santé et au bien-être s’illustre, dans le secteur de l’alimentation, par le nombre croissant de consommateurs se déclarant « sensibles au gluten ». Si très peu d’entre eux sont cliniquement prouvés intolérants (<1% de la population selon l’Association française des intolérants au gluten, 2016), les préoccupations liées à l’ingestion du gluten deviennent un phénomène de société, une opportunité économique dont s’emparent de grands groupes industriels pour proposer des produits « sans gluten ». Dans le Sud de la France, plusieurs agriculteurs-transformateurs, artisans et PME des filières blés développent une alternative : des produits à base de variétés anciennes, fabriqués selon des technologies douces et sans additifs, et qui permettraient, d’après les consommateurs eux-mêmes, de les ingérer sans troubles physiologiques alors qu’ils se déclarent « sensibles au gluten ». L’objectif du projet « Gluten, mythe ou réalité ? », coordonné par le Biocivam de l’Aude et financé par la Fondation de France, est à la fois d’analyser différents produits céréaliers transformés, pour vérifier et comprendre leurs intérêts et ou limites vis-à-vis du gluten, mais aussi de mieux comprendre les motivations et les pratiques des consommateurs vis-à-vis du gluten. Le stage s’inscrit dans le cadre de ce projet.

Objectif et contenu du stage

Le stage visera à analyser les motivations et les pratiques des consommateurs des produits céréaliers proposés par les artisans et paysans céréaliers du sud de la France (principalement Aude, Hérault, Gard, Haute-Garonne, Ariège, Hautes-Pyrénées), proposant a priori des produits intéressants vis-à-vis de leur composition en gluten. Il s’agira de comprendre pourquoi et en quoi ces consommateurs se déclarent « sensibles au gluten », et pourquoi et en quoi les produits alternatifs répondent à leurs préoccupations en matière de gluten. Le stage s’appuiera sur des entretiens, des suivis de pratiques et sur l’organisation de focus groups. Il permettra ainsi de mettre en évidence les différentes motivations à l’ingestion de ces produits et les pratiques de consommation/cuisine associées. Il aidera à identifier un échantillon de personnes physiologiquement sensibles à l’ingestion de gluten, qui pourra participer à un protocole de suivi médical dans le cadre d’un autre projet en cours de montage, visant à compléter l’analyse réalisée dans le projet Fondation de France. Enfin, il donnera les moyens de mieux comprendre l’intérêt perçu de leurs produits « alternatifs » et ainsi, d’améliorer leurs produits et/ou stratégie de communication.

Conditions du stage

Le stage, d’une durée de 6 mois (démarrage mars/avril 2018), sera co-encadré par Grégori Akermann, chargé de recherche en sociologie à l’INRA UMR Innovation, Yuna Chiffoleau, chargée de recherche en sociologie à l’INRA UMR Innovation, et Kristel Moinet, animatrice au Biocivam de l’Aude, en collaboration avec Dominique Desclaux, ingénieur de recherche en génétique-agronomique à l’INRA UE Diascope. Compétences recherchées : M2 en sociologie, anthropologie ou marketing de préférence ; capacité à faire des entretiens, à analyser des discours, à animer des focus groups. Intérêt pour le secteur agricole, l’alimentation et les innovations alternatives. Autonomie, travail en équipe, mobilité (zone grand sud à couvrir). Accueil à l’INRA UMR Innovation Montpellier Rémunération : gratification selon le barème INRA (ex. 555 euros/mois en 2017) ; frais de déplacement pris en charge. Contact : Grégori Akermann, gregori.akermann@inra.fr ; Yuna Chiffoleau, yuna.chiffoleau@inra.fr