Annonce de CDI de chargé-e d’étude et de statistique (Cnaf-DSER) – Master 2

Date de parution04/02/2022
Date limite de candidature23/02/2022
N° de l’offreNVHADD49640
LieuPARIS
Type de contratCDI
OrganismeCNAF
Niveau de qualificationNIVEAU VI

Résumé

La DSER recherche un data scientist sur les aides « enfance-jeunesse » F/H. La personne recrutée participera à l’élaboration, à la validation et à l’exploitation de données concernant les bénéficiaires de prestations légales (14 millions d’allocataires). Elle aura plus particulièrement en charge les données relatives aux prestations liées au handicap et à la dépendance.

A ce titre, la personne aura en charge :

  • le contrôle de la qualité et fiabilité des chiffres produits ;
  • l’élaboration des données permettant le suivi des prestations légales (Allocation aux adultes handicapés, Allocation d’éducation de l’enfant handicapé, Allocation journalière de présence parentale, allocation journalière du proche aidant…);
  • la valorisation des statistiques publiées sur différents supports( papier et informatique)
  • les réponses aux demandes de chiffrage internes et externes.

Formation : Master 2, Ensai, Ensae, Master de traitement des données, Master data science

Rémunération brute annuelle à partir de 41K€ versée sur 14 mois.

Contexte

La Direction des Statistiques, des Etudes et de la Recherche (DSER) est composée de trois départements :

–        Le département statistiques, système d’information et big data qui a pour missions principales de produire les statistiques, indicateurs récurrents et « de référence » de la branche Famille, dans le champ des politiques familiales et sociales, d’assurer un appui méthodologique pour le traitement, la modélisation des données, de concevoir et mettre en œuvre le SI statistique (SIS) de la Branche en assurant le rôle de maîtrise d’ouvrage, de garantir la qualité des données statistiques, de conduire pour la Branche sur le volet fonctionnel l’implémentation des technologies « big data »

–        Le département des analyses statistiques et économiques au sein duquel se situe le poste proposé, a pour missions principales de comprendre, prévoir et rendre compte des évolutions des comptes et des bénéficiaires de la branche, d’assurer un appui aux pouvoirs publics / à la branche pour la conception et l’implémentation des politiques publiques et des services en direction des allocataires via des analyses économiques et statistiques, de coordonner la conception, la validation et/ou de mettre en œuvre des évaluations à dominante économique, financière, géographique des politiques et dispositifs de la branche, d’appuyer, par de l’ingénierie et des études, la branche Famille pour son pilotage, la gestion de ses ressources, le suivi de ses activités.

–        Le département recherche, études et valorisation scientifique qui a pour missions principales de construire la politique de recherche de la Branche, concourir au développement des travaux de recherche, assurer le rôle de passeur entre le monde académique et la branche Famille, de coordonner la conception, la validation et/ou mettre en œuvre des évaluations pluri-disciplinaires ou à dominante sociologique des politiques et dispositifs de la branche, de mobiliser le monde académique afin de nourrir la stratégie de la branche Famille, de contribuer à documenter le débat public sur les politiques sociales et familiales par les publications statistiques et de recherches ainsi que la réalisation de colloques et séminaires

Mission/Activités

Membre d’une équipe de six personnes, composée d’un responsable de pôle et de six chargés d’études, la DSER recherche un data scientist sur les aides « enfance-jeunesse » F/H. La personne recrutée participera à l’élaboration, à la validation et à l’exploitation de données concernant les bénéficiaires de prestations légales (14 millions d’allocataires). Elle aura plus particulièrement en charge les données relatives aux prestations liées au handicap et à la dépendance.

A ce titre, la personne aura en charge :

  • le contrôle de la qualité et fiabilité des chiffres produits ;
  • l’élaboration des données permettant le suivi des prestations légales (Allocation aux adultes handicapés, Allocation d’éducation de l’enfant handicapé, Allocation journalière de présence parentale, allocation journalière du proche aidant…);
  • la valorisation des statistiques publiées sur différents supports( papier et informatique)
  • les réponses aux demandes de chiffrage internes et externes.

La branche famille modernise actuellement son système d’information décisionnel (SID). Dans ce cadre, le titulaire du poste sera en charge d’évaluer les impacts sur les données actuellement disponible et participera avec le chef de pôle à la définition de la nouvelle structure des données.

Ce nouveau système d’information permettra d’accéder à des données particulièrement fines avec une volumétrie très importante, en particulier la base ressources mensuelle (BRM) qui liste les différents types de ressources mensuelles des allocataires. Expert de la donnée, le titulaire du poste aura notamment la charge de requêter dans le nouveau lac de données qui est en court de constitution et d’exploiter ces données. Il participera également à divers projets de datavisualisation en lien avec les services informatiques et les autres chargés d’études de la direction.

Maitrisant les méthodes de data science, il apportera son expertise méthodologique sur différents projets menés au sein du pôle (comme par exemple l’identification de certains profils particuliers à partir de textmining, détection d’erreur ou d’incohérence dans les données…)

Compétences

Le candidat devra :

  • Posséder des bases solides en statistique
  • Connaitre les méthodes de data science
  • Maitriser les techniques de requête SQL ;
  • Maitriser impérativement les logiciels de statistique SAS et R (manipulation de données et modélisation statistique) ;
  • Connaître le logiciel power BI ;
  • Avoir des capacités d’analyse et de synthèse ;
  • Être autonome sur les tâches confiées ;
  • Avoir de la rigueur ;
  • Avoir goût du travail en équipe et des qualités relationnelles ;

Une connaissance ou un attrait pour les problématiques relatives au handicap et à la dépendance serait appréciée.

Formation

Master 2, Ensai, Ensae, Master de traitement des données, Master data science

Conditions particulières

Principales difficultés du poste :

Appropriation du contexte et des données dans un temps contraint

Rémunération brute annuelle à partir de 41K€ versée sur 14 mois.

Contact

Tout renseignement complémentaire peut être obtenu auprès de :

Laurent Jacquemin : 01 45 65 52 11 – laurent.jacquemin@cnaf.fr

Merci de faire parvenir votre CV et votre lettre de motivation uniquement à l’adresse suivante : cnaf-969823@cvmail.com

Toute candidature envoyée à une autre adresse ne sera pas étudiée.

Dans le cadre de sa politique de diversité, la CNAF ouvre ses offres d’emploi à toutes les candidatures.

Dans le cadre de notre démarche d’équité entre les profils, les candidat.e.s seront convoqué.e.s à l’issu des trois semaines de publication d’annonce.

L’annonce détaillée se trouve ici : https://www.lasecurecrute.fr/je-cherche/une-offre/fiche-de-poste/charge-de-statistiques-et-d-etudes?posteId=816205

Offre de stage Master SHS : Médiation scientifique chlordécone – Martinique & Guadeloupe

Cette offre de stage s’adresse à des étudiant.es de Master en SHS, formé.e.s aux techniques qualitatives de recueil et d’analyse. Sur une durée de 4 à 6 mois, le ou la stagiaire aura pour mission de recenser les référents et les représentations de Martiniquais-es et de Guadeloupéen-nes sur la science et sur les recherches menées sur la chlordécone. Les résultats serviront à faire des propositions de supports et de contenus de médiation scientifique dans le cadre du plan chlordécone IV.

Profil recherché : 

–       Master 1 ou 2 en SHS : sociologie, anthropologie, médiation scientifique, communication…

–       Maîtrise des techniques qualitatives de recueil (ESD) et d’analyse

–       Connaissance de la culture créole et maîtrise de la langue constitueraient un facteur facilitateur de la bonne réalisation de la mission

–       Rigueur, sens de l’organisation, autonomie, réactivité

–       Qualités rédactionnelles et de synthèse

–       Permis B

Pour postuler : les candidatures (lettre de motivation et curriculum vitae) doivent parvenir par courriel avant le 10/03/22 à l’adresse suivante : aurore.fourcot@gipfcip-martinique.fr et en copie à laurent.morillon@recherche.gouv.fr

Deux offres de stages en sciences humaines et sociales à l’ADEME

En suivant les liens, vous trouverez deux offres de stage de l’ADEME, pour des profils de Master en sciences humaines et sociales.

1 / Analyse comparative des dimensions “modes de vie” et sobriété dans le cadre des récents scénarios prospectifs (ADEME, RTE, Negawatt) ; fiche de stage et pour postuler :  https://recrutement.ademe.fr/fr/offres-emploi/216846-charge-e-de-mission-f-h-analyse-comparative-des-modes-de-vie-et-de-la-sobriete

2 / Recensement et capitalisation des travaux en sciences sociales de l’agence (2015-2022) ; fiche de stage et pour postuler https://recrutement.ademe.fr/fr/offres-emploi/215445-charge-e-de-mission-capitalisation-sciences-humaines-et-sociales-f-h-depr

Offre de poste en CDI à l’Agence de la transition écologique – Direction Exécutive Prospective et Recherche (poste basé à Montrouge ou à Angers)

L’ADEME – l’Agence de la transition écologique – sont engagés dans la lutte contre le réchauffement climatique et la dégradation des ressources, en mobilisant les citoyens, les acteurs économiques et les territoires, en vue de progresser vers une société économe en ressources, plus sobre en carbone.
Dans tous les domaines – énergie, air, économie circulaire, gaspillage alimentaire, déchets, sols, etc. -, l’Agence conseille, facilite et aide au financement de nombreux projets, de la recherche jusqu’au partage des solutions.
À tous les niveaux, elle met ses capacités d’expertise et de prospective au service des politiques publiques.
https://www.ademe.fr/



  Description du poste

La stratégie collectivités de l’ADEME fixe l’ambition de l’Agence ” d’amplifier l’engagement des collectivités dans la transition énergétique et écologique, et de les accompagner pour surmonter les obstacles de mise en œuvre techniques, juridiques, financiers et de gouvernance “. La transition écologique dans les territoires se déploie dans un contexte institutionnel qui a évolué (lois MAPTAM et loi NOTRe) et qui évolue (loi 3DS). Ainsi identifier et comprendre les freins, verrous ou opportunités liés aux partages des responsabilités et compétences entre les différentes échelles et acteurs est un enjeu pour faire évoluer les modalités de gouvernance et réussir la transition écologique des territoires.

Rattaché(e) à la Direction Exécutive Prospective et Recherche (DEPR) ainsi qu’à la Direction Exécutive des Territoires (DET) de l’ADEME, vous piloterez les travaux qui concernent l’analyse de l’évolution des formes de gouvernance et d’action publique dans l’objectif de mobiliser les acteurs territoriaux en faveur de la transition écologique. Vous serez appelé(e) à travailler en étroite collaboration avec les coordinateurs R&D de la Direction Exécutive Prospective et Recherche, les sociologues et économistes de l’ADEME ainsi que les coordinateurs et ingénieurs en Directions Régionales pour proposer des modalités d’accompagnement des acteurs territoriaux adaptées, voire des évolutions de l’action publique.

Vous analyserez la manière dont les acteurs territoriaux (notamment collectivités) sont affectés, dans leur fonctionnement ou leurs relations entre eux, par un contexte en évolution (renforcement de l’intercommunalité, affirmation des métropoles, contextes spécifiques des Outremers, création de SCIC…). Vous considérerez également en quoi l’émergence de ces nouvelles formes de gouvernance territoriale contribue ou affecte les dynamiques de ces acteurs en faveur de la transition écologique et dans un objectif de neutralité carbone.

Dans le cadre de vos interventions, vous piloterez des études sur les scénarios prospectifs de l’ADEME en qualifiant leurs impacts sur les modalités de gouvernance et ce en veillant à inscrire ces travaux dans une dynamique comparative avec d’autres pays/régions européen(ne)s, voire hors Europe. Vous identifierez également les démarches novatrices en matière de définition et de conduite de démarches territoriales de transition écologique.

Vous coordonnerez les recherches et études financés par l’Agence sur ces enjeux et contribuerez ainsi à en traduire les résultats pour une prise en compte dans les actions opérationnelles de la Direction Exécutive des Territoires, notamment dans l’objectif de réinterroger les outils et pratiques de l’ADEME et développer un accompagnement adapté destiné à faciliter les actions des collectivités dans leur démarche de transition écologique.

Avec la validation des équipes managériales, vous représenterez l’ADEME auprès de partenaires extérieurs et contribuerez notamment aux liens avec l’ANCT autour des enjeux de R&D.

Profil recherché

De formation scientifique et/ou technique de niveau BAC + 5 minimum en sciences politiques, sociologie ou économie politique, vous justifiez d’une expérience confirmée dans les domaines de l’environnement, de l’énergie et de l’action publique permettant de travailler sur des thématiques telles que les nouvelles formes de coopération et de participation, les démarches volontaires, les formes de mobilisation (du citoyen aux décideurs économiques et publics).

Vous avez une appétence pour le dialogue entre science, technique et société, et vous disposez de compétences dans les domaines ” Politiques publiques ” et ” Territoires “, notamment au titre de l’articulation des politiques publiques. Vous connaissez également de façon approfondie les collectivités et EPCI, l’ingénierie territoriale et les politiques territoriales environnement énergie.

Votre expérience en animation de réseaux, de partenariats et en conduite de projets est significative. Par ailleurs, vous pouvez démontrer des capacités d’expression écrite et orale, en vue des représentations de l’ADEME auprès de partenaires extérieurs.

Vos qualités personnelles feront la différence : esprit d’analyse et de synthèse, esprit d’initiative et sens du travail en équipe.

Enfin, vous pratiquez de façon régulière l’anglais : lecture, écriture de documents, présentations orales.

Déplacements fréquents à prévoir sur les 3 sites centraux de l’ADEME.

Poste en CDI basé à Angers ou Montrouge à démarrer dès que possible.

Pour postuler : https://recrutement.ademe.fr/fr/offres-emploi/216625-politiste-f-h-direction-executive-prospective-et-recherche?fbclid=IwAR2PsahCxotvIid2TckVUxbSfjw9CUhjEKoahXpga8blhdjAz3leAGMfvcY

Offre de stage Master de la Direction de l’alimentation du Ministère de l’agriculture sur la consultation et la concertation publiques relatives aux politiques publiques sanitaires et alimentaires

Vous trouverez ci-dessous une offre de stage de la Direction générale de l’alimentation du Ministère de l’agriculture, qui pourrait idéalement être un stage de Master et qui s’intitule :
“Comment mobiliser la consultation publique et la concertation publique pour la conception, l’élaboration, la mise en œuvre et l’évaluation des politiques publiques sanitaires et alimentaires ?”.
Cette proposition de stage s’inscrit dans le cadre du nouveau plan stratégique 2021-2023 de la DGAL, et plus particulièrement de son axe 2 qui porte à promouvoir une vision intégrée de l’alimentation, partagée avec la société.

Pour plus d’informations, contactez :

Karine BERTHOLON
SAS / Sous direction de la sécurité sanitaire des aliments
Bureau d’appui à la maîtrise des risques alimentaires

251 Rue de Vaugirard 75732 PARIS CEDEX 15
Bureau : A402
Tel : +33 1 49 55 48 10

Offre de Stage M2 – Recherche-action sur les monnaies locales en Nouvelle-Aquitaine

Vous trouverez ci-dessous une offre de stage “recherche” à destination d’étudiant·es de niveau M2 (sociologie, science politique, ESS, aménagement du territoire, économie, géographie, etc). Le stage sera rattaché à la Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine (MSHA) et se déroulera sur une période de 4 à 6 mois entre mars et septembre 2022. Le stage s’intègre dans le projet de recherche MoLoNA (Les monnaies locales en Nouvelle-Aquitaine) de la MSHA (Pessac) – projet soutenu par le Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine – en partenariat avec l’association La MIEL (monnaie locale girondine).