Offre de stage Licence ou Master Assistant-e d’études sur l’ancrage territorial Mission : Réalisation d’une étude sur le Domaine de Belval-Bois-des-Dames (08)

Une offre de stage pour celles et ceux qui s’intéressent aux relations homme-nature, avec des missions ponctuelles et une résidence de quelques semaines en milieu rural. Le lieu du stage sera Paris auprès de la Fondation François Sommer et/ou à Reims auprès du Laboratoire Habiter. Ce stage rentre dans le cadre du projet CNRS « Zone Atelier Argonne » (ZARG).

La date limite pour candidater est le vendredi 14 mai à 17h00, pour commencer le stage le mardi 1er juin.

Fiche de poste :

Contactez Jon Marco Church pour toute information.


Jon Marco CHURCH
Maître de conférences HDR
Directeur adjoint du projet CNRS « Zone Atelier Argonne » (ZARG)

Université de Reims Champagne-Ardenne
Campus Croix-Rouge – BM11-13
HABITER – BP 30 – 57 rue Pierre Taittinger – 51571 REIMS CEDEX Tél. : 03 26 91 37 45 – www.univ-reims.fr/habiter

Contrat de chercheur-e contractuel-le niveau Master 2 dans le cadre de l’ANR-DFG Access Plus – Accès aux droits sociaux en France et en Allemagne

Le projet franco-allemand ANR-DFG dont je suis le coordonnateur scientifique avec Nikola Tietze pour la partie française propose un emploi de chercheur.e contractuel.le à plein temps pour une année.Titre complet du projet : L’accès aux droits sociaux en France et en Allemagne : inéglités et discriminations, genre et migrations dans les jeux d’échelles de l’espace européen.

Lien vers l’annonce de cet emploi :  https://bit.ly/3oSGK7A

Olivier Giraud
LISE – CNRS / CNAM (UMR 3320)
Visit my homepage: http://olivier-giraud.eu/
Voice: + 33 (0)1 40 27 24 76
Cell:  + 33 (0)6 62 07 74 68

olivier.giraud@lecnam.net

Address:
LISE CNAM
1LAB40
2 rue Conté
F-75 003 Paris
Room Nr : 39.3.29

OFFRE DE STAGE La Ligue pour la Protection des Oiseaux propose « Evaluer l’impact socio-économique des actions du programme LIFE VISON le long du fleuve Charente et ses affluents / 4 mois/ ROCHEFORT (17)»

En PJ, une offre de stage, très intéressant notamment dans un contexte de transmission homme-vison de la COVID-19, qui pourrait intéresser des étudiants avec un M1 Sociologie de l’environnement ou similaire.

Merci de répondre directement à Anatole Marechal qui encadrera le stage : (anatole.marechal@lpo.fr).

Anatole Maréchal
Chargé de mission Ancrage Territorial

LPO  France – Service des espaces protégés

Fonderies Royales 17305 Rochefort

Fixe : 09 72 46 36 13 / Portable : 06 14 77 42 47

Offre d’emploi: Chercheur Assistante /Chercheure Assistant projet ANR Flash Science Ouverte “FAIRETHMIGQUANT”, Sciences Po (CEE)

Le Centre de études européennes et de politique comparée (CEE, Sciences Po, UMR 8239 CNRS) recherche une chercheure assistante ou un chercheur assistant avec expérience en traitement et documentation de données d’enquêtes quantitatives
Il s’agit d’un CDD de 16 mois (à temps partiel, 70%), pour participer à un projet lauréat de l’appel ANR “Science ouverte” (le projet FAIRETHMIGQUANT: Faire les enquêtes quantitatives avec les populations des minorités ethniques et d’origine immigrant FAIR).  
Veuillez trouver en pièces jointes le tableau informatif selon format ANCMSP (en français) et l’appel à candidatures international (en anglais).
Pour en savoir plus : https://www.sciencespo.fr/centre-etudes-europeennes/en/content/recrutement-recruitment-1

Recrutement à l’Ined CDD Chargé-e d’étude – Projet ANR Science Ouverte

Offre d’emploi en CDD pour un.e chargé.e d’étude 2ème catégorie à l’INED, dans le cadre du projet ANR Science Ouverte FAIRETHMIGQUANT. Le poste est à pourvoir à compter du 1er avril 2020.

Chargé-e d’études 2ème catégorie – projet FAIRETHMIGQUANT
Catégorie A

Poste à pourvoir à compter du 1er avril 2020

Descriptif de la structure
L’Institut national d’études démographiques, établissement public à caractère scientifique et technologique (EPST), a pour mission de mener des recherches sur les différentes problématiques démographiques (fécondité et famille, santé et mortalité, migrations, etc.) et d’informer le public sur les évolutions en cours. Pluridisciplinaire par son recrutement comme par les recherches menées, l’Ined gère 240 agents au total (titulaires, contractuels, doctorants) et accueille de nombreux chercheurs associés et des invités étrangers. L’Ined est au coeur d’un réseau de partenariats nationaux et internationaux de recherche.

Descriptif du service ou du projet
Le recutement concerne le projet “Making Ethnic and Migrant Minority Survey Data FAIR (FAIRETHMIGQUANT)”, financé par l’ANR (https://www.ouvrirlascience.fr/lappel-flash-science-ouverteanr-
25-projets-retenus/). Il s’agit d’un projet pilote conduit conjointement par le Centre d’études européennes et de politique comparée (CEE) de Sciences Po, l’Ined et le CDSP (Centre de données socio-politiques) de Sciences Po, en collaboration avec le GESIS (Mannheim, Allemagne) et en coopération avec le projet H2020 SSHOC
(https://sshopencloud.eu/) et l’action du programme COST ETHMIGSURVEYDATA (https://ethmigsurveydatahub.eu/).
L’équipe de recherche est dirigée par Laura Morales du CEE à Sciences Po et le projet vise à :
(1) Inclure les enquêtes françaises sur les Migrants et les Minorités Ethniques (EMM) dans un répertoire de metadata développé dans le projet ETHMIGSURVEYDATA,
(2) conduire un pilote d’une banque européenne de questions (European Question Databank, EQB) coordonnée par le CESSDA à Sciences Po
(3) Tirer les enseignements du pilote pour étendre l’EQB à toutes les enquêtes recensées par ETHMIGSURVEYDATA dans 9 pays européens, et
(4) Construire des relations durables entre la communauté des usagers et les producteurs de données en France et en Europe.

Missions du poste
Pour ce poste affecté au projet dont l’Ined est partenaire, l’activité sera conduite à l’Ined sous la responsabilité de Patrick Simon, directeur de recherche à l’UR8. Les tâches consisteront plus spécifiquement à :
– Identifier les enquêtes réalisées en France depuis 15 ans comportant des échantillons d’au moins 500 immigrés, descendants d’immigrés ou minorités nationales,- Coder les caractéristiques des enquêtes dans une méta-base internationale suivant un format préétabli,
– Collecter les questionnaires et documents méthodologiques relatifs à ces enquêtes,
– Contribuer à alimenter la banque de questions (question databank) du projet global.

Le codage des caractéristiques des enquêtes se fera en anglais, et les interactions avec l’équipe internationale se tiennent également en anglais.

Profil recherché
Les candidat.e.s disposeront d’un Master en sociologie, démographie, statistique, économie, géographie ou disciplines connexes.
Des expériences antérieures dans le domaine des migrations, des connaissances sur les enquêtes quantitatives et une autonomie dans le travail seront appréciées.
Des connaissances en anglais de niveau intermédiaire sont requises.
Une maîtrise de logiciels statistiques n’est pas nécessaire.
Modalités du contrat
Poste de chargé-e d’études 2ème catégorie, à pourvoir dans le cadre d’un contrat à durée déterminée, d’une durée de 3 mois à temps plein ou de 6 mois à mi-temps, selon les préférences du / de la candidat.e, et à compter du 1er avril 2020.
La rémunération suit le barème des agents contractuels de l’Ined, selon le diplôme et l’expérience professionnelle acquise en lien avec le poste.

Modalités de candidature :
Une lettre de motivation et un CV sont à envoyer à Patrick Simon (simon@ined.fr) et Christine Gonzalez (theot@ined.fr) avant le 4 mars 2020 à 22.00.
Un entretien avec les candidat.e.s pré-sélectionné.e.s se tiendra le 17 mars 2020. La décision finale sera communiquée le jour même.


Atelier du CURAPP-ESS “Enquêtes en Terrains Connus (ou Inconnus)” – 17 janvier 2020 – Citadelle

A noter dans vos agendas de la prochaine année, la 3ème édition de 
l’atelier du CURAPP-ESS organisé par Myriam Bachir et Pascal Depoorter “Enquêtes en Terrains Connus (ou Inconnus)”, qui se tiendra le 
vendredi 17 janvier 2020 à la Citadelle de 10h à 17h.

La séance a pour thème :  Enquêter chez les “imposants”, 
les dominants, les élites.

Vous découvrirez en PJ les intervenant-e-s de la journée ainsi que des 
éléments de présentation de leur propos.

Les précisions de salle et de déroulé seront transmises à la rentrée.

Offre d’emploi – chargé-e de projets SHS

L’Agence française de sécurité sanitaire recrute un-e chargé-e de projets en sciences sociales dans le cadre d’un CDD de 3 ans.

Vous trouverez des informations sur ce poste en pj ou ici : https://www.anses.fr/fr/content/charg%C3%A9e-de-projet-sciences-sociales-hf

Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 30 juin.

cid:image001.png@01CB58E0.55268EE0

Mission Sciences sociales, expertise & société

Pôle Sciences pour l’expertise

+33 1 49 77 38 06

cid:image002.png@01CBCD38.C50AE7C0

Agence nationale de sécurité sanitaire

14 rue Pierre et Marie Curie

94701 Maisons-Alfort Cedex

www.anses.fr

Offre CDD d’ingénieur.e d’études (12 mois) – projet MiCREATE (terrain ethnographique Calais/MNA)

Offre d’emploi pour un CDD d’ingénieur.e d’études (H/F) de 12 mois ouvert aux titulaires d’un Master (Bac+5) de sociologie/anthropologie/science politique sur le portail emploi du CNRS : https://emploi.cnrs.fr/Offres/CDD/UMR5044-ANNLEN-003/Default.aspx

La personne recrutée intégrera l’équipe du projet H2020 MiCREATE (http://www.micreate.eu) et sera accueilli.e au sein du Certop, à Toulouse (résidence sur place non-obligatoire). Il ou elle sera également intégré-e à l’équipe ANR DisPow qui étudie les formes et les effets du pouvoir discrétionnaire de l’État aux frontières, ainsi que les pratiques de résistance à ce pouvoir.
Elle sera notamment amenée à réaliser des missions de terrain prolongées à Calais et alentours (approche ethnographique). En particulier, elle sera chargée d’enquêter auprès des mineurs non accompagnés (entretiens biographiques, observations). La connaissance du contexte calaisien et des spécificités du public mineur étranger sera apprécié. La maîtrise de l’anglais oral et écrit est fortement souhaitée.

Rémunération : entre 2076 et 2331€ brut mensuel selon expérience – conformément à la grille de rémunération du CNRS.

Attention : les titulaires d’un doctorat ne sont pas éligibles par le CNRS aux CDD d’Ingénieur.e d’études !

Calendrier :
Date limite de candidature : 2 juillet 2019
Auditions (skype possible) : 12 juillet 2019 (après-midi)
Début du contrat : 2 septembre 2019

Attention 2 : toutes les candidatures (CV et lettre de motivation) doivent obligatoirement être déposées sur l’interface CNRS emploi (en cliquant sur l’onglet “Postuler”).

Les questions sur ce poste peuvent être adressées à Annalisa Lendaro (réf. pour la France de MiCREATE) : annalisa.lendaro@univ-tlse2.fr


Annalisa LENDARO Chargée de Recherches au CNRS CERTOP UMR 5044 - Université de Toulouse Jean Jaurès Maison de la Recherche - bureau C359 Tél 05 61 50 36 51 http://www.certop.cnrs.fr/LENDARO-Annalisa https://editionsladecouverte.fr/catalogue/index-La_crise_de_l_accueil-9782348042843.html 

Appel d’offres pour des retranscriptions financées d’entretiens

Dans le cadre du programme régional « DataSanté », soutenu par la région Pays de la Loire et l’Université de Nantes, l’équipe de recherche en sciences humaines et sociales lance un appel d’offres pour effectuer des retranscriptions d’entretiens.

L’investigation sociologique est réalisée en collaboration avec le Pôle de recherche et d’enseignement en médecine mitochondriale (PREMMi) basé à l’université et au CHU d’Angers (unité BNMI – Inserm-CNRS). Le projet vise à engager une étude autour des usages des données en santé, soit les effets de l’introduction des technologies sur les conditions de production d’une décision concernant la santé d’une personne.

Contacts :

Anne-Chantal Hardy, Directrice de recherche en sociologie au CNRS, UMR 6297

anne-chantal.hardy@univ-nantes.fr tél : 02 53 00 93 54

Mauro Turrini, Ingénieur de recherche en sociologie, UMR 6297

mauro.turrini@univ-nantes.fr tél : 02 53 00 93 56

Adeline Perrot, Post-doctorante en sociologie, UMR 6297

adeline.perrot@gmail.com tél : 02 53 00 93 56

Offre de stage SHS/interdisciplinaire : enquête sur l’impact du développement urbain sur la qualité des cours d’eau

Proposition de stage de Master SHS/interdisciplinaire

 

Problématique : Comment les acteurs les institutionnels et les représentants de la société civile appréhendent l’impact du développement

urbain sur la qualité des cours d’eau ?

Le stage a pour objectif la réalisation d’une enquête sociologique en prolongement d’une thèse en sciences de l’eau portant sur l’impact

du développement urbain sur les contaminations des eaux de surface. L’idée est de mieux comprendre les

perceptions des acteurs du territoire en lien avec cette problématique essentielle pour les milieux aquatiques et la

zone côtière. L’analyse sera basée sur du matériau déjà disponible et la réalisation d’entretiens semi-directifs complémentaires.

Elle sera complétée par la co-organisation de deux  focus groups.

Contexte et objectif

Ce travail de master se situe dans la prolongement d’une thèse préparée au laboratoire HydroSciences

Montpellier qui porte sur l’impact du développement urbain sur les contaminations des cours d’eau en

contexte méditerranéen, avec une application sur le bassin versant du Lez et son sous-bassin du Verdanson. En effet,

la zone urbaine de Montpellier génère de nombreux contaminants qui sont transférés dans le Lez et ses affluents par

ruissellement sur les surfaces urbaines et débordements des réseaux d’assainissement. La thèse est l’occasion (1)

d’acquérir des données pour identifier les contaminants présents sur le bassin versant et (2) de réaliser une

modélisation hydrologique visant à simuler les flux de contaminants à l’exutoire du sous-bassin du Verdanson.

L’enquête sociologique aidera à la construction de scénarii de développement urbain qui seront intégrés

dans le modèle hydrologique, mais l’ambition est d’aller au-delà.

En effet, dans le cadre de la thèse, une quinzaine d’entretiens ont déjà été menés avec les acteurs

politiques, certains services de l’état, les services techniques de certaines collectivités territoriales ainsi qu’une association

ayant une posture d’expert. Les premiers résultats ont montré qu’un dialogue entre sciences sociales et les sciences

de l’eau était nécessaire pour la construction de scénarii de développement urbain réalistes, l’impact sur les contaminations étant avéré.

Ces recherches menées en amont représentent un matériau riche qui permettrait une analyse sociologique au-delà

de la simple construction de scénarii pour la thèse en sciences de l’eau. Le stage de master vise à engager la réflexion

dans ce domaine en exploitant les données déjà acquises tout en conduisant des entretiens complémentaires pour élargir

le panel d’acteurs interrogés, et in fine, la réflexion. Une étude des controverses sur ces questions environnementales émergentes

est à prévoir. L’organisation de deux focus groups permettra en outre de mettre en débat les résultats de la modélisation

hydrologique, tout en offrant une occasion complémentaire d’observer les parties prenantes en situation.

Attendus

-Mémoire de Master (dont le cadrage sera discuté avec l’étudiant et son référent universitaire)

Planning prévisionnel

6 mois entre mars et septembre (possibilités de démarrage selon les contraintes de l’étudiant)

Impacts scientifiques

Ces recherches s’inscrivent dans le cadre de la proposition Flux de contaminants et résistance aux antibiotiques dans l’Hydrosystème du Lez”, qui vise à contribuer à la dynamique Zone Atelier « Petits Fleuves Côtiers Méditerranéens ».

 

Budget

Gratification de stage (6 mois – 550 €/mois environ)

Frais de mission de terrain (agglomération de Montpellier)

Accueil dans le laboratoire Hydrosciences (pour faciliter les interactions avec le thésard impliqué dans le projet)

Compétences recherchées

Master en SHS en cours d’obtention (sociologie, science politique, géographie ou anthropologie)

Curiosité pour l’interdisciplinarité

Connaissance des problématiques environnementales (et/ou des enjeux de planification territoriale)

Notions de sociologie des sciences, des risques et/ou du politique

Maîtrise des méthodes d’enquête qualitatives en SHS

 

Les candidature doivent être envoyées d’ici le 25/01/2019 à :

marie-george.tournoud@umontpellier.fr

christelle.gramaglia@irstea.fr